BIC Tizon Dife

Auteur-compositeur, le rappeur-slameur BIC (de son vrai nom Roosevelt Saillant), est un chanteur à textes.

....

Financement de gangs armés: Le Canada Sanctionne des anciens et actuels parlementaires

Financement de gangs armés: Le Canada Sanctionne des anciens et actuels parlementaires

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
ghr.jpeg

Uni FM, 102.7.- Trois (3) nouveaux politiciens sont tombés sous les sanctions du Canada, après le Sénateur Joseph Lambert et l’ancien Sénateur Youri Latortue, pour leur implication présumée dans des activités criminelles et le financement des groupes armés dans le pays en Haiti.

Ils s’agissent du Sénateur Rony Celestin (Centre), l’ancien Sénateur Jean Hervé Fourcan (Sud) et l’ancien député Gary Bodeau (circonscription de Delmas). L’information a été confirmée par un communiqué publié par l’ambassade du Canada en Haïti, ce samedi 19 novembre 2022.

Selon la ministre canadiennes des affaires étrangères Mélanie Joly, ces membres de l’élite politique haïtienne sont frappés par une interdiction de transactions, ce qui aura pour effet de geler leurs avoirs au Canada.

Toujours selon la ministre, ils utilisent leur statut d’ancien ou d’actuel titulaire d’un poste politique et leur influence pour protéger et faciliter les activités illégales de gangs armés. Ils sont également reprochés de blanchiment d’argent et d’autres actes de corruption.

“Ces gangs et leurs partisans continuent de terroriser en toute impunité les populations vulnérables en Haïti, et ils ont ainsi provoqué dans le pays une crise humanitaire, qui comprend la résurgence du choléra. Les gangs commettent aussi des actes de violence inqualifiables, y compris la violence sexuelle généralisée, à l’encontre des populations touchées et empêchent la prestation de services essentiels et l’acheminement d’aide humanitaire.” lit-on dans le communiqué.

Plus loin, le gouvernement du Canada informe envisage d’imposer de nouvelles sanctions contre d’autres personnes et entités impliquées dans la recrudescence des actes de violence en Haïti.

Suites à ces sanctions imposées par le Canada contre des anciens et actuels parlementaire, des citoyens estiment que le parlement haïtien est un repère de vagabonds.

Télécharger l'application Android Uni fm 102.7