...

Dener Ceide

Dener Ceide naît à Cherettes, une localité de Saint-Louis du Sud en 1979. Artiste dans l’âme,

....

Haïti, l’année 2022 tire à sa fin et pratiquement tous les clignotants sont au rouge

Haïti, l’année 2022 tire à sa fin et pratiquement tous les clignotants sont au rouge

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
HaitiEFortune

Sur le plan sanitaire le cholera resurgit, 8 départements sur 10 en sont touchés. Du 20 au 27 Novembre 2022, 91 cas suspects sont enregistrés en une semaine dans la ville de Petit- Goave.

En ce qui concerne l’éducation la rentrée scolaire se trouve encore dan l’impasse, après au moins deux reports. Une rentrée graduelle annoncée s’effectue pour seulement 53% des écoles sur toute l’étendue du territoire national selon un rapport du Ministère de l’Education.

En matière économique la hausse des prix de produits de premières nécessités, le faible pouvoir d’achat de la population sont autant d’indicateurs qui prouvent que la situation économique est chaotique et de plus le pays connaît une récession chronique, croissance négative sur croissance négative, et une inflation de 30,5%, selon les chiffres de juillet 2022 de l’IHSI. Une inflation extrêmement élevée mais qui n’a rien à voir avec la réalité des prix sur les marchés. Il y a un décalage entre les prix officiels et ce qui se passe dans la réalité, ce qui traduit une crise de change.

La justice est quasi inexistante sur le territoire Haïtien. Dans la capitale haïtienne, Port au- Port-au-Prince le palais de justice échappe au contrôle des responsables tant judiciaires que gouvernementaux, dans d’autres juridictions les portes des tribunaux sont ouvertes mais fonctionnent au mieux au ralenti au pire sont carrément dysfonctionnels pour mille et une raisons. Les prisons à travers tout le pays sont surchargées. Des prisonniers y meurent de faim, de malnutrition, de choléra et de bien d’autres maladies en raison de mauvaises conditions de détention.

L’insécurité est récurrente, les cas de kidnapping se multiplient, le banditisme fait rage. Les groupes armés continuent leur lutte pour la conquête de nouveau territoire, on peut prendre comme exemple le cas de Carrefour feuille, banlieue de la capitale, où les balles continuent de chanter la population civile est obligée de fuir pour échapper au pire. Les hommes ayant à leur tête le nommé « Ti lapli » ainsi connu, font tout leur possible et profite de la faiblesse de la Police Nationale d’Haïti pour tenter de reprendre le contrôle de « Savann Pistach », un quartier sans doute jugé stratégique par les responsables de ce groupe armé.

En ce qui concerne la Politique Les sanctions américano canadiennes à l’encontre de différents acteurs politiques et des membres du secteur privé se poursuivent, dans l’inaction totale de la justice haïtienne.

Combattre les gangs d’Haïti en s’attaquant à leur portefeuille, c’est la stratégie adoptée par le Canada et aussi, mais à une moindre échelle jusqu’ici, par les États-Unis.

Mais face à cette dynamique menée depuis l’étranger et qui a déjà épinglé un ancien président, deux anciens Premiers ministres et plusieurs parlementaires, la justice et la classe politique haïtiennes restent pour leur part bien silencieuses.

Job David Boisrond uni FM.

Télécharger l'application Android Uni fm 102.7

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.