...

Dener Ceide

Dener Ceide naît à Cherettes, une localité de Saint-Louis du Sud en 1979. Artiste dans l’âme,

....

Démantèlement des groupes de gangs: la population se livre corps et âme

Démantèlement des groupes de gangs: la population se livre corps et âme

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
20230427_073946

Uni Fm, 102.7.- Depuis bien des temps la galère de la population haïtienne exacerbée par la terreur des gangs qui kidnappent pratiquement toute catégorie de personne, qu’ils violent, bastonnent, maltraitent jusqu’à passer de vie à trépas parfois, sans parler de la rançon faramineuse exigée en échange de la libération de leurs otages.

Des affrontements dans des quartiers défavorisés et dans même ceux considérés comme des privilégiés. Des cas de viols sur des mineurs et aussi des personnes âgées, des pillages, des incendies d’hommes et d’immeubles, des balles perdues transperçantes des innocents, autant de calamités subies par la population haïtienne depuis la nuit des temps ou les gangs imposent leur loi dans presque tous les coins du pays

Face aux calvaires des haïtiens, les forces de l’ordre ont présenté d’importantes propositions et adopté plusieurs dispositions visant à enjoindre les actions des malfrats. Malgré ses mesures jugées nécessaires et applicables, rien de tout ça n’a empêché aux gangs soit d’établir leur quartier général où bon leur semble en élargissant leur territoire, soit de montrer à tous que ce sont eux qui contrôlent le pays, et pour cela même les policiers deviennent leurs proies potentielles.

Et tout ça sous le regard impuissant des autorités gouvernementales qui ont l’habitude de ne pas piper mots même sur des massacres jugés très sanglants

Après avoir fait fuir sous le crépitement d’armes automatiques bon nombre de personnes dans des communes telles : Croix des bouquets, Tabarre, Delmas, Pétion-Ville pour ne citer que cela.
La population déjà sous l’effet d’une crise multidimensionnelle est très énervée par rapport à ce silence de cimetière des autorités en place ainsi que des ambassades de la place, elle semble vouloir prendre son destin en main.

En témoigne ce qui s’est passé en tout début de cette semaine, ou les habitants de plusieurs quartiers de la zone métropolitaine tels Canapévert, Debussy, Turgeau, Carrefour feuille et autres ont envoyé un signal fort aux caïds avec les corps décapités à l’arme blanche de plusieurs membres de différents groupes de gangs, et jonchent le sol sous des pneus de feu vif.

Pour plus d’un ce message est lancé à tous les habitants des quartiers gangstérisés, pour voir comment agir sous l’assaut des gangs jusqu’à se protéger. D’autres vont jusqu’à dire que la population doit continuer dans cette pratique jusqu’à s’en débarrasser elle-même de ses malfrats et même de ceux qui sont au commande du pouvoir.

Solineda VILNA

Télécharger l'application Android Uni fm 102.7

Les Grands titres de Uni FM

Voici les titres qui dominent l’actualité Suite aux pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations dans plusieurs zones de Port-au-Prince hier mercredi soir, certains résidents

Les Grands titres de Uni FM

Voici les titres qui dominent l’actualité pour ce mercredi 25 octobre 2023 Une délégation du gouvernement est attendue ce mercredi 25 octobre vers les deux

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.