...

Dener Ceide

Dener Ceide naît à Cherettes, une localité de Saint-Louis du Sud en 1979. Artiste dans l’âme,

....

Diminution des cas de kidnapping depuis le lancement du mouvement “bwa kale “

Diminution des cas de kidnapping depuis le lancement du mouvement “bwa kale “

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Dr. Boncy et D’Alexis kidnappés

Vivre en Haiti est extrêmement difficile. L’insécurité bat son plein, les groupes de gangs se multiplient partout dans le pays. Bref, personne n’est à l’abri de ce phénomène qui peut coûter la vie de tous.

Face à ce phénomène considéré comme une catastrophe a des impacts négatifs sur les activités au sein de la société haitienne. Des institutions se trouvent dans l’obligation de fermer leurs portes, des citoyens se trouvent automatiquement dans le chômage au moment où le coût de la vie augmente à grande vitesse.

Face à cette situation perplexe dans laquelle patoge notre société, des organisations de défense des droits humains telles que l’OCNH, ORDEDH, FJKL, CARDH, entre autres ont tiré la sonnette d’alarme en vue de demander aux autorités d’assumer leurs responsabilités, rien n’a été fait du côtés du gouvernement en place. Entre temps, la situation délétère du pays va de mal en pis. Les bandits armés kidnappent, violent, tuent comme bon leur semble aux yeux des autorités en place qui se montrent incapable de changer la donne.

Fatiguée, la population décide d’assumer ses responsabilités en instaurant un mouvement “justice expéditive” nommé “bwa kale” avec la mission de démenteler les groupes de gangs. Elle lynche, brûle tous les présumés bandits rencontrés à Port-au-Prince et dans des villes de province.

Suite à l’implantation de cette opération, le Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’Homme (CARDH) a révélé que les cas de kidnapping sont complètement baissés. Toutefois, l’organisme de défense des droits humains n’est pas encore en mesure de communiquer un chiffre exacte de son constat.

Malgré les résultats positifs apportés par le mouvement “bwa kale”, le Premier ministre haïtien, Ariel Henry dans son discours le 1er Mai dernier avait désapprouvé ledit mouvement. Tel est le cas de la ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Emmelie Prophète Milcé qui va sur la même ligne en conseillant aux membres de la population haïtienne de remettre les présumés bandits aux forces de l’ordre afin qu’ils soient remis aux autorités judiciaires.

Dr. Boncy et D’Alexis kidnappés

Télécharger l'application Android Uni fm 102.7

Les Grands titres de Uni FM

Voici les titres qui dominent l’actualité Suite aux pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations dans plusieurs zones de Port-au-Prince hier mercredi soir, certains résidents

Les Grands titres de Uni FM

Voici les titres qui dominent l’actualité pour ce mercredi 25 octobre 2023 Une délégation du gouvernement est attendue ce mercredi 25 octobre vers les deux

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.