...

Dener Ceide

Dener Ceide naît à Cherettes, une localité de Saint-Louis du Sud en 1979. Artiste dans l’âme,

....

Insécurité, une pierre d’achoppement pour la justice haïtienne

Insécurité, une pierre d’achoppement pour la justice haïtienne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Uni FM, 102.7.- Depuis bien des temps, Haïti plonge vers le bas, toutes les activités fonctionnent au ralenti, l’insécurité bat son plein avec la montée exponentielle de groupes de gangs et les autorités de l’État plus précisément du système judiciaire haïtien sont dans l’impossibilité de redresser la barre.

Pour plus d’un, l’insécurité qui ronge la société haïtienne participe dans l’effondrement du système judiciaire haïtien.

Pour le coordonateur du Collectif des Avocats pour la Défense des Droits Humains (CADDHO), Me Arnel Rémy, l’insécurité a de graves conséquences sur l’appareil judiciaire: ” Elle empêche aux Juges de se présenter à leur bureau, ce qui facilite l’augmentation la population carcérale dans le pays” souligne l’homme de loi.

“Au sein des prisons, les droits des prisonniers sont baffoués. Ils sont malades et ne reçoivent pas de soins nécessaires” déplore Me Arnel Rémy.

Lors de l’installation du Juge Jean Joseph Lebrun comme président de la Cour de Cassation le mardi 22 novembre dernier, le Premier Ministre de facto Ariel Henry avait déclaré que cette nomination donnera au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) les moyens possibles en vue de faciliter le fonctionnement des Cours et Tribunaux du pays.

Quelques jours après, le changement n’est pas constaté puisque la justice haïtienne est toujours moribonde, le Parquet près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince est sans Commissaire du Gouvernement, puisque le ministre Berto Dorcé avant son départ à la tête du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique avait révoqué Me Jacques Lafontant au poste de CG près le TPI de Port-au-Prince et selon des informations disponibles, Me Lafontant éprouve de grandes difficultés à se rendre au Bureau.

Face à cette situation d’insécurité qui dépasse la société haïtienne apparemment et qui frappe le système judiciaire haïtien, Me Arnel Rémy voit qu’il est une urgente nécessité que ce problème soit résolu et pour faire face à cette situation, l’institution policière doit être munie d’équipements adéquats en vue de freiner les groupes armés qui imposent leur loi à la société haïtienne sous les regards impuissants des autorités de l’État.

Maître Rémy invite des acteurs de la vie nationale qui ont des connaissances en matière de sécurité à faire des propositions aux autorités de l’État afin que le problème soit résolu le plus vite que possible.

Si l’insécurité a de graves conséquences sur l’appareil judiciaire en provoquant l’augmentation de la population carcérale, la Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique , Emmelie Prophète Milcé avait instruit les Commissaires du Gouvernement d’organiser des audiences correctionnelles et des assises criminelles en vue de réduire la détention préventive prolongée dans leurs juridictions. 

Lenz Beth Ferlyn Alparète

Télécharger l'application Android Uni fm 102.7

Les Grands titres de Uni FM

Voici les titres qui dominent l’actualité Suite aux pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations dans plusieurs zones de Port-au-Prince hier mercredi soir, certains résidents

Les Grands titres de Uni FM

Voici les titres qui dominent l’actualité pour ce mercredi 25 octobre 2023 Une délégation du gouvernement est attendue ce mercredi 25 octobre vers les deux

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.